Menu

Catégorie de la page

Ressources minérales et économie circulaire

Faits marquants

Fait marquant

Pour une exploitation minière plus respectueuse de l’environnement

Le projet H2020 SLIM vise à développer des solutions techniques qui minimisent l’impact environnemental de l’exploitation des petits gisements de minerais métalliques. Le BRGM réalise dans ce cadre une évaluation environnementale des techniques de forage et d’abattage, dont les enjeux sont la diminution des stériles et l’efficacité énergétique des traitements avals de la laverie.

Image
Mine d’Erzberg : du fer et des empreintes environnementales contrôlées pour nos produits de consommation.
© VA Erzberg GmbH_Bavaria Luftbild Verlags GmbH

Mieux exploiter la mine urbaine

Associant le BRGM à des partenaires académiques et industriels, les projets européens Redled et Valomag visent à développer des solutions technologiques innovantes pour recycler les lampes à diodes électroluminescentes (LED) et reformuler des aimants et/ou récupérer les terres rares contenues dans les aimants permanents des déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE).

Du lithium pour batteries à partir des ressources géothermales européennes

Lancé en 2019, le projet EuGeLi a pour but de valider à l’échelle industrielle un procédé d’extraction de lithium à partir de saumures géothermales. Le BRGM est chargé de dresser l’inventaire de la ressource en Europe et de modéliser le procédé. Il effectuera également les analyses chimiques et isotopiques lors des essais pilotes sur le site d’une centrale de géothermie en Alsace.

Image
Laboratoire de procédés - Eramet Ideas : visite du consortium lors de la réunion de lancement du projet en janvier 2019. © BRGM - R. Millot

Quels besoins en matériaux et métaux pour la transition énergétique ?

La transition énergétique va-t-elle remplacer une dépendance aux énergies fossiles et fissiles par une dépendance aux métaux ? C’est la question à l’origine du projet Surfer, qui réunit le BRGM, le CNRS et l’Ademe. Il consiste à évaluer les besoins en matières premières, énergie, eau et sols pour mener la transition énergétique en France sur la période 2015-2050, suivant trois scénarios de mix énergétique : 90 % d’électricité renouvelable, 50 % d’électricité d’origine nucléaire et le tendanciel.

Recycler les bétons très faiblement radioactifs

Le projet CYBER, coordonné par Séché Énergies, s’appuie sur l’expertise BRGM en matière de procédés de traitement des matières minérales. Il a pour objectif de développer un procédé innovant de traitement des déchets de béton de très faible activité (TFA) afin de permettre leur réutilisation dans les centres de stockage dédiés et donc de rationaliser leur gestion.

Des mousses pour récupérer les métaux des cartes électroniques

Le BRGM est partenaire du projet ANR Foamex qui propose d’utiliser des mousses lixiviantes pour extraire et concentrer les métaux contenus dans les cartes électroniques. Une solution alternative à l’hydrométallurgie classique, dont le développement pour récupérer les métaux des objets en fin de vie est freiné par les volumes d’effluents à traiter et la lenteur de l’extraction.

Image
Le DFA 100 (dynamic foam analyser) permettra l’analyse des mousses lixiviantes utilisées pour le traitement des déchets électroniques. © BRGM

La traçabilité de l’or assurée

Le BRGM a mis au point, dans le cadre du projet Tram sur la traçabilité des matériaux, une méthodologie pour tracer l’or de Guyane. Multitechnique et multiéchelle, celle-ci a permis de distinguer l’or provenant des différents gisements exploités en Guyane.

Premier accord entre le BRGM et l’université du Cap

Le 4 février 2019, le BRGM et l’université sud-africaine du Cap ont officialisé leur coopération scientifique dans les domaines des ressources minérales et de l’environnement. Conclu pour une durée de cinq ans, l’accord vise à favoriser la recherche sur la mine responsable, l’économie circulaire avec le recyclage des déchets miniers et la gestion durable des eaux souterraines, appliquée en particulier aux sites miniers et à l’alimentation en eau des zones urbaines.