Menu
Catégorie de la page

Données, services et infrastructures numériques

Faits marquants

Fait marquant

VIGI Structure, un service d’alerte aux impacts des séismes

Comment mieux alerter sur les impacts des séismes, pour répondre aux exigences de prévention, de sécurisation et de continuité d’activités des installations et ouvrages ? C’est le but de VIGI Structure. Fort du succès du bulletin d’alerte pour gestionnaires d’infrastructures linéaires BOLT, le BRGM l’a fait évoluer en VIGI Structure. Un service plus générique d’alertes aux conséquences des séismes, qui permet une réponse adaptée aux besoins des industriels et des organismes d’État pour la surveillance d’infrastructures. VIGI Structure propose notamment une synthèse de données et d’informations simulées à la suite d’une alerte sismique, une interface web permettant de consulter les données et informations (alertes, destinataires des alertes, historique des bulletins), la diffusion d’alertes et de bulletins par SMS, et enfin la possibilité de simuler des alertes sismiques avec génération de bulletins.

Image
Légende

L’interface web VIGI Structure permet la consultation des données et informations relatives aux alertes séismes (historique des bulletins d’alerte, cartographie). © BRGM

DigitRock lauréat du concours interne d’innovation par le numérique

Imag’In permet aux inventeurs du BRGM d’innover par le numérique et de voir leurs idées portées par un processus interne dédié à l’innovation. En 2022 c’est DigitRock qui a remporté le trophée et est entré en phase de maturation. L’idée : un catalogue en ligne de lames minces digitalisées, et une série de services aux industriels de l’exploration minière et de la transformation, de la numérisation au stockage des lames minces en passant par l’analyse chimique et l’interprétation.

Image
Légende

Site DigitRock. © BRGM

namR : partenariat pour la création de solutions numériques novatrices face au changement climatique et aux risques naturels

Le BRGM a signé un accord-cadre avec la start-up namR spécialisée dans la production de données géolocalisées pour la transition écologique du parc immobilier. Il s’agira de créer de nouvelles solutions numériques, alors que les bâtiments sont particulièrement exposés aux aléas naturels dans un contexte de changement climatique. Retrait-gonflement des argiles, risque cavités, mouvements de terrain… l’association des deux acteurs devrait permettre la production de données géolocalisées et l’étude des 
sous-sols, afin de proposer à terme des solutions d’adaptation pertinentes pour le parc bâti français.

Science ouverte : panorama de l’écosystème d’information du BRGM

 

Le BRGM propose de découvrir en vidéo son écosystème d’information : une cinquantaine de sites web et d’applications mobiles sur les données scientifiques et environnementales du service géologique national français, autour de six enjeux des sciences de la Terre : géologie et connaissance du sous-sol ; gestion des eaux souterraines ; risques et aménagement du territoire ; ressources minérales et économie circulaire ; transition énergétique et espace souterrain ; données, services et infrastructures numériques.

Image
Légende

En tant que service géologique national, le BRGM développe de multiples sites et applications pour rendre accessibles les données dont il dispose. © BRGM

GAÏA Data : la plateforme intégrée et distribuée de services / données

Le BRGM, membre actif du projet GAÏA Data, renforce sa participation à l’infrastructure de recherche DataTerra. DataTerra est une infrastructure intégrée de données et de services distribués pour l’observation, la modélisation et la compréhension du système Terre, de la biodiversité et de l’environnement. 
GAÏA Data (2022-2030) vise à développer cette infrastructure sur l’ensemble du cycle de la donnée, de son acquisition jusqu’à ses multi-usages. Le tout pour la communauté scientifique contribuant à la connaissance du système Terre, de la biodiversité et de l’environnement ; acteurs publics et privés. Le BRGM contribue à la mise en place des infrastructures techniques, co-construit les architectures applicatives et de données et poursuit la conception de la colonne vertébrale du système au travers des vocabulaires de DataTerra qu’il héberge.